Guitare attribuée à Jacob Stadler, Naples... - Lot 42 - Farrando

Lot 42
Aller au lot
Estimation :
50000 - 70000 EUR
Résultat : NC
Guitare attribuée à Jacob Stadler, Naples... - Lot 42 - Farrando

Guitare attribuée à Jacob Stadler, Naples 1ere moitié du 17ème siècle.

Caisse à dos bombé, composée de cotes alternées os et ébène. Les éclisses sont ornées de marqueteries d’ivoire et d’ébène finement découpées, ainsi que le dos du manche, la touche et la tête. La table de cet instrument est plus récente en copie d’une autre Stadler très proche stylistiquement conservée au musée de Rome, ainsi que d’une autre identique conservée dans une collection privée et de celles conservées à Paris et à Londres. Rosace en parchemin contemporaine par Elena Dal Cortivo, posée dans la rosette de nacre originale ré-intégrée sur la table. Elle est dans une caisse ancienne datant du début du 19ème pour déplacer sans risques l’instrument.

Longueur totale : 93 cm. Longueur corde : 65.5 cm. Sillet : 50 mm. Caisse : 46.5 cm. Longueur étui : 98 cm.


Il est important de noter qu’à Naples à cette époque les luthiers emploient plus facilement l’os que l’ivoire pour leurs instruments. L’ivoire des marqueteries en rinceaux sont très probablement prises aux tabletiers seuls habilités par les puissantes corporations à travailler ce matériau et à fabriquer des marqueteries figuratives, rinceaux, fleurs, paysages, etc.. Les corporations et leurs règles strictes interdisaient aux luthiers les motifs figuratifs leur laissant les motifs géométriques, plus abstraits : filets, pistagnes, damiers, etc.

Stadler, luthier allemand originaire de Fussen, le berceau de la lutherie, pour suivre les consignes draconiennes des corporations allemandes qui contrôlent très strictement le nombre de luthiers en exercice dans la ville part s’installer en Italie, principalement à Naples, ou il fera sa carrière.



Cliquer sur le lien ci-dessous pour les photos HD

Photos HD

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue